La Grande traversée de la Gaspésie

Gaspésie.JPG

Ça faisait bien notre affaire de passer nos vacances au Québec cet année (et pas aux États-Unis, mettons). On a tant de beaux endroits à découvrir ! En 1 semaine bing-bang, on s'est rendues au Parc national de la Gaspésie pour marcher la grande traversée, un sentier des Appalaches qui joint le Mont Logan au Mont Jacques Cartier sur +/- 100km. Il n'y a rien comme quelques jours dans le bois, sans réseau, pour se reposer les méninges... à la condition d'avoir tout prévu d'avance! 

Voici comment on s'y est pris pour organiser notre voyage rempli d'air frais, de beaux paysages et de mollets fatigués !

 

1. Déterminer son itinéraire 

 Cliquez sur la carte pour la voir en plus gros ! ( Source : SÉPAQ )

Cliquez sur la carte pour la voir en plus gros ! (Source : SÉPAQ)

De Montréal au Parc National de la Gaspésie, il faut compter un bon 8h de voiture, excluant les pauses pipi-essence-café (itinéraire ici). On a donc dédié une journée complète pour se rendre et une autre pour rentrer au bercail. 

Puis, le nombre de jours requis pour parcourir la Grande Traversée de la Gaspésie dépend largement du nombre de kilomètres que vous réussissez à squeezer dans une journée de marche, considérant que vous porterez un sac à dos assez lourd (Chloé a baptisé le sien "gros gaillard" haha) et que le parcours propose de bons dénivelés. Puisque le sentier est parsemé de plusieurs refuges et campings, on a une certaine flexibilité pour déterminer notre taux km / jour. 

Pour notre part, on souhaitait arriver à nos refuges juste assez brûlées en fin de journée pour être fières de nous, mais pas complètement écoeurées... on est en vacances après tout! On a donc prévu 5 jours de marche, pour une moyenne d'environ 20km par jour. Objectif atteint !  

  • JOUR 1 : Départ du refuge "La Chouette" (détails sur les navettes plus bas!), aller-retour au Mont-Logan, dodo au refuge "Le Carouge" (16 km)
  • JOUR 2 : Départ du refuge "Le Carouge", arrêt au refuge "Le Huard" pour récupérer notre ravitaillement (détails sur les ravitaillements plus bas!), dodo au refuge "La Mésange" (18,5km)
  • JOUR 3 : Départ du refuge "La Mésange", arrêt au refuge "Le Pluvier" pour récupérer notre ravitaillement, dodo au refuge "La Paruline" (23,5km)
  • JOUR 4 : Départ du refuge "La Paruline", dodo au refuge "Le Geai Gris" du camping du Mont Albert (20,8km)
  • JOUR 5 : Départ de l'abri bus du camping du Mont Jacques Cartier (détails sur les navettes plus bas!), dodo de luxe au gîte du Mont Albert (24,4km)

PS : Inutile de dire que c'est une bonne idée d'être moindrement entraîné avant d'entreprendre une randonnée de plusieurs jours d'affilée. JUSTEMENT, on a cet article pour vous aider !


2. Payer les droits d'accès, les refuges et le transport 

Le Parc national de la Gaspésie fait partie du réseau de la SÉPAQ. Pour profiter des installations et des services du parc, il faut payer les droits d'accès quotidiens et réserver d'avance nos nuits en refuge et nos transports. Par chance, on peut faire tout ça d'une shot en passant un coup de fil à l'un des sympathiques employés de la SÉPAQ (contact ici). Pour vrai, tout le monde est fin dans cette organisation-là! Un gros high five à eux pour leur travail incroyable. 

Avant de téléphoner, sachez combien de jours vous passerez dans le parc et à quel refuge vous prévoyez dormir à chaque soir (voir l'étape 1 ci-dessus). Selon le nombre de visites du réseau Sépaq qu'on fait dans une année, ça peut valoir la peine de se munir d'une carte d'accès réseau annuelle et d'ainsi éviter de payer les droits d'accès sur une base quotidienne.

Puis, pour faire la grande traversée, vous aurez besoin de réserver une place dans deux navettes différentes (prix et horaire ici): 

  1. La première quitte le centre de découverte et de services à 9h30 le jour 1 et vous amène à l'extrémité Ouest de la piste, au refuge "La Chouette". Mis à part le petit aller-retour au Mont Logan (7,2km en tout), on marche les 4 premiers jours vers l'Est.
  2. La seconde quitte le centre de découverte et de services à 9h le jour 5 et vous amène à l'extrémité Est de la piste, au pied du Mont Jacques Cartier (à l'abri bus). On peut alors finir le dernier segment de la grande traversée en marchant vers l'Ouest pour revenir au centre de découverte et de services. NB : on aurait aussi pu continuer vers l'Est et revenir vers le centre en navette, mais cette façon de faire est plus risquée, car la dernière navette quitte à 16h, que vous soyez arrivé ou pas!
 
IMG_5030.JPG
 
 

3. Planifier les ravitaillements

Tout ce qu'il faut savoir pour planifier un menu de randonnée autonome en plein air se trouve dans cet article.

Ici, on veut plutôt vous transmettre l'information FORT UTILE qu'il est possible de laisser des boîtes de ravitaillement en chemin pour limiter le poids de votre sac à dos. En effet, la navette du jour 1 fait deux arrêts en se rendant vers l'extrémité Ouest de la piste : le premier au refuge "Le Pluvier" et le deuxième, au refuge "Le Huard". Même si vous ne dormez pas à ces refuges, vous passerez tout près en marchant et pourrez donc vous arrêter pour récupérer vos vivres. Il suffit de les placer dans une boîte de carton (les boîtes de souliers sont parfaites), de sceller la boîte avec du ruban adhésif et de bien l'identifier (nom, date, refuge où vous la laissez). Ces boîtes peuvent-elles être mises dans un casier cadenassé? Nop. Il faut donc avoir foi en l'humanité et croire au fait que personne ne volera votre bouffe. Nous n'avons pas eu de problème!

Mis à part ces deux refuges, on peut aussi laisser un petit paquet au centre de découverte et de service qui lui, propose des casiers avec cadenas. Ces vivres seront récupérés à la fin du jour 4 (si vous faites le même itinéraire que nous).  

IMG_4970.JPG
Gaspésie 1.JPG
 

4. Faire son balluchon

L'avantage de dormir en refuge est qu'on évite de transporter une tente et un matelas de sol sur 100 km. Les refuges sont dépourvus d'électricité et d'eau courante (à l'exception de ceux situés au camping du Mont-Albert), donc il faut prévoir le nécessaire pour s'éclairer, cuisiner et se laver. S'il fait froid en soirée, pas de souci : un poêle et du bois de chauffage sont mis à votre disposition pour faire un feu!

 

Voici une liste approximative du matériel qu'on avait pour notre expédition : 

Matériel de rando / camping

  • Sac à dos (28L minimum)
  • Protège-sac imperméable
  • Bâtons de marche
  • Frontale
  • Chandelles
  • Sac de couchage
  • Bouteille d'eau / platipus
  • Nécessaire pour traiter l'eau
  • Montre avec alarme
  • Sifflet
  • Carte typographique (disponible au centre de découverte et de services)
  • Copie du menu
  • Duck Tape

Pour cuisiner

  • Vos aliments! Essentiel...
  • Allumettes / briquet
  • Brûleur 
  • Carburant
  • Chaudron
  • Tasse
  • Bol
  • Cuillère
  • Canif 
  • Fouet
  • Pochette de vin (huhuhu)
  • Savon "tout usage" biodégradable
  • Éponge à vaisselle
  • Désinfectant pour les mains

Pour se vêtir et se divertir

  • Souliers ou bottes de marche
  • Sandales pour le soir
  • Casquette
  • Lunettes soleil
  • 1 kit de jour : chaussettes, shorts / leggings, soutient-gorge, camisole / tee shirt
  • 1 kit de soir : chaussettes, pantalons longs, chandail manches longues
  • Polar / duvet
  • Imperméable
  • Bandeau / tuque, gants
  • Maillot de bain
  • Chamois
  • Livre de lecture
  • Cahier de note et crayon

Soins corporels

  • Brosse à dent
  • Pâte à dent
  • Soie dentaire
  • Crème hydratante 
  • Crème solaire
  • Chasse-moustique
  • Trousse de premiers soins
  • Pansements
  • Brosse et élastiques à cheveux
  • Petit miroir
  • Baume à lèvre
  • Bouchons d'oreille
  • Cache-yeux
  • Papier de toilette
  • Médicaments de base et de prescription
 

5. Marcher, manger, dormir et profiter !

En accomplissant les étapes 1 à 4 minutieusement, vous serez relax et disposés à profiter pleinement de votre séjour gaspésien. Peut-être même que, comme nous, vous tomberez face à face avec un orignal ou apercevrez un bébé caribou trop cute au loin ! Dans tous les cas, faites-nous signe si vous comptez faire la grande traversée de la Gaspésie et n'hésitez pas à nous écrire si vous avez des questions!

 

BONNE MARCHE!