Voyager plus consciencieusement

Costa2017-73.jpg

Alors, tu planifies ta prochaine escapade? Chanceuse!! Voyager, chez HF, on trouve ça PAS MAL excitant et c'est pourquoi on t'a affectueusement composé ce petit ramassis d'idées pour le faire plus écologiquement et plus équitablement.



Transporte-toi moins loin et mieux

Pourquoi ne pas partir à la découverte des trésors qui se trouvent tout prêt, mais qu'on ignore trop souvent? On n'a peut-être pas d'archipels tropicaux, mais on est loin d'être en reste côté destinations fabuleuses: Gaspésie, Fjord du Saguenay, Côte-Nord, Cantons de l'est, les Grands Lacs, etc.

Aller moins loin, ça veut aussi dire prendre moins l'avion et ainsi limiter son impact environnemental. Choisis un moyen de transport alternatif comme le train, le bus, la voiture (avec beaucoup d'amis) ou le vélo et tu viens d'empêcher l'émission d'une couple de centaines de kg de CO2 dans notre atmosphère, merci merci!

Pis t'sais, oublie pas qu'on a à portée de 'main' des jambes! La marche c'est un art millénaire, il faut pas que ça se perde! À pied ou à vélo, tu es DANS le paysage, tu respires de l'air frais, tu découvres des endroits secrets et de belles personnes!

 

Choisis judicieusement ton hébergement

Plusieurs hôtels sur le bord de la mer sont tristement responsables de la dégradation de précieux écosystèmes côtiers, sans parler de leur bilan environnemental global. Si l'hôtel est l'option que tu as retenue, fais des recherches et privilégie ceux qui ont une démarche sérieuse en termes d'environnement. Préfère des plus petits hôtels ou auberges gérés localement. De l'hébergement 'chez l'habitant', style Airbnb, est une autre bonne idée. Le camping est aussi une super option pour l'environnement, pour ton porte-feuille et pour ton pur bonheur! Finalement, il y a aussi des options plus funky comme troquer tes services d'apprenti-fermière pour de l'hébergement sur une ferme bio.

 

Participe à des activités respectueuses de la nature, des humains et des animaux

Mise sur celles qui n'impliquent pas de moteur. Au lieu de faire de la moto marine, essaie le kayak! Au lieu du VTT, du vélo de montagne! De toute façon, les plus beaux endroits sont souvent accessibles seulement avec tes pattes!

N'importe quel humain serait ému aux larmes à la vue d'un orque, d'un éléphant ou d'un ours... en liberté dans son habitat naturel! Mieux vaut, à notre avis, ne pas encourager la maltraitance animale en fréquentant les Marineland de ce monde, camps d'éléphants et autres institutions du genre.

Pourquoi ne pas participer à des initiatives vertes et locales? Par exemple du plogging, une corvée de nettoyage de plage, etc.? Personnellement, moi, HF, je trouve beaucoup de charme à me promener sur une plage ou une montagne en ramassant des détritus et en laissant le parterre tout propre après mon passage! C’est gratifiant de sentir qu’on fait une petite différence.

Tu pourrais aussi faire un voyage dont la thématique est l'entraide ou la sauvegarde des écosystèmes. Dans ce cas-là, fais tes devoirs pour t'assurer que l'organisation qui encadre ces voyages laisse réellement un impact positif à long terme. Le contraire peut malheureusement arriver malgré que tu sois la touriste la mieux intentionnée du monde…

 

Consomme local

Pour nous, manger c'est aussi une façon de voyager! T'immerger dans les saveurs locales te permettra aussi de limiter l'empreinte écologique de ton alimentation de petite exploratrice. Choisis des restaurants proposant des plats typiques, ose essayer la cuisine de rue, explore les marchés publics et grignote des fruits et légumes cultivés dans le pays hôte.

Pour ce qui est des souvenirs, une de nos options pref est de la bouffe, parce que c'est jamais de la surconsommation ; vos amis et votre famille doivent manger de toute façon! De l'artisanat fabriqué sur place est aussi une belle option.

 
fruits.jpeg
 
 

Hydrate-toi responsablement

Tu es sans doute déjà amplement instruite par rapport au fléau que représentent les bouteilles d'eau à usage unique. Elles semblent souvent nécessaires dans les pays où l'eau n'est pas sûre à boire. Chère amie, tu fais erreur! Notre alternative pref, testée sans tracas gastro-intestinaux est la LifeStraw (paille de vie). Facile à trimballer avec soi, tu n'as qu'à remplir et re-remplir ta bouteille d'eau réutilisable et boire à l'aide de ta paille magique!

 

Transpose tes bonnes idées en voyage

Être écolo ailleurs, ça peut être un peu plus compliqué, mais ça implique pas mal les mêmes gestes que chez soi! Trimballe un sac réutilisable pour tes achats. Et ta tasse de transport si tu ne peux pas te passer de ton café! Consomme moins de viande (on te l'accorde ça peut être difficile, il y a des nations très carnivores!). Éteins les lumières ; l'électricité ne provient pas partout de ressources renouvelables). Une amie madelinienne a dit qu'allumer une ampoule aux Îles-de-la-Madeleine, c'est comme allumer 113 ampoules à Montréal :S. Privilégie le transport collectif, en plus c'est souvent une expérience culturelle en soi!


Alors, quelle sera ta prochaine destination?


isa.jpg

Isabelle Geoffrion

Ingénieur Junior des bioressources

Isabelle détient un baccalauréat en écologie de l’Université de Sherbrooke et un en génie des bioressources de l’Université McGill. Ce long parcours lui a permis d’aboutir en réhabilitation de sols contaminés. La protection de notre belle planète lui tient énormément à cœur et elle tente au quotidien de limiter son impact environnemental en adhérant de plus en plus au mouvement zéro déchet. Elle a un intérêt grandissant pour l’agriculture biologique et la permaculture et a le rêve d’avoir un jour sa propre ferme avec ses légumes, sa serre, ses poules pis toute! Parmi ses passe-temps préférés du moment comptent les déplacements à vélo, l’escalade, la lecture, l’artisanat et la planche à voile. Elle a aussi la chance d’être la grande sœur de Madame Sophie!


Isabelle GeoffrionComment