Dépenser de l’énergie pour en générer plus !? Les fabuleuses mitochondries.

On ne le répétera jamais assez, l’exercice c’est incroyable. Il est fou de penser que, sans même qu'on s'en rende compte, notre corps s’adapte aux demandes qu'on lui impose. Donne-lui des charges graduellement plus lourdes à soulever et tes fibres musculaires deviendront plus performantes et tes muscles plus forts.

Certaines adaptations sont bien connues et même visibles à l’œil nu. On peut penser à la perte de poids ou au gain musculaire, par exemple. D’autres, cependant, passent incognito, mais ne sont pas négligeables pour autant !

Un de ces avantages invisibles-mais-merveilleux est le développement et la multiplication des mitochondries.


Une mitochondrie, mais qu’est-ce !?

Les mitochondries sont souvent comparées à de petites usines énergétiques. Présentes dans toutes les cellules du corps (sauf dans les globules rouges), leur boulot est simple : transformer les nutriments (par exemple, le glucose) en énergie, à l’aide d’oxygène.

Cette énergie provenant des mitochondries est appelée adénosine triphosphate (ATP pour les intimes). Elle ne peut être produite qu'en présence d’oxygène et représente 90% du total énergétique requis par ton corps dans une journée. D'ailleurs, si tu te demandais où allait tout cet oxygène que tu inspires quotidiennement, maintenant tu le sais !

Bref, les mitochondries sont de petites usines qui produisent de l’énergie. Celle-là même qui sert à faire battre ton coeur et fonctionner tes muscles (entre autres) !

 

Plus de mitochondries, plus d’énergie

Sachant cela, il est légitime de rêvasser. Et si tu pouvais posséder plus de petites centrales énergétiques !? Et de plus performantes, de surcroît !? OH toute l’énergie que tu arriverais à produire ! Eh bien chère amie, ne cherche plus. Le rêve est possible. Suffit de s’entraîner !

En allant courir un peu plus longtemps qu’à l’habitude, par exemple, tu imposes une demande de production anormalement élevée à tes usines. Ne pouvant se permettre de décevoir le patron, celles-ci profiteront d’une période de repos pour s’adapter en devenant plus productives et en se multipliant. 

En effet, l’exercice aérobique engendre un processus par lequel les mitochondries se divisent pour se multiplier, augmentant ainsi la quantité d’ATP produite. EXTRA ÉNERGIE POUR TOUS !!!!

giphy (1).gif

Les recherches n’offrent pas de réponses définitives à ce sujet, mais plusieurs études suggèrent que l’entraînement en endurance (effort modéré, mais prolongé) augmentent le nombre de mitochondries alors que l’entraînement en intensité (efforts intenses, mais plus courts) les rend individuellement plus efficaces.

 

La leçon à tirer

À la fin de cette lecture, peut-être te retrouves-tu simplement avec une notion de plus à ajouter à ton baluchon de connaissances. Ou peut-être possèdes-tu maintenant une motivation supplémentaire à bouger régulièrement. Une autre preuve que l’activité physique a le pouvoir d’augmenter ta qualité de vie!

Après tout, avoir une meilleure densité mitochondriale, c’est pouvoir monter les escaliers du bureau sans avoir besoin d’une journée de congé rendue en haut; c’est avoir le luxe d’apprécier ta randonnée en montagne sans te soucier de devoir débouler pour redescendre; c’est sentir que si l’envie te prenait de gambader à toute vitesse dans un champ de fleurs sauvages, tu pourrais ! Ce n’est pas peu dire.

Les bienfaits de l’exercice dépassent grandement les simples résultantes esthétiques. Le vrai plaisir d’être en santé, ça ne se voit pas à l’œil nu.


 

Références

Hutchinson, Alex. "How to Maximize Your Mitochondria." Runner's World. N.p., 07 June 2016. Web. 04 Dec. 2016.

Hutchinson, Alex. Which Comes First, Cardio or Weights?: Fitness Myths, Training Truths, and Other Surprising Discoveries from the Science of Exercise. New York: HarperCollins, 2011. Print.

Magill, Pete. Build Your Running Body: A Total-body Fitness Plan for All Distance Runners, from Milers to Ultramarathoners' Run Farther, Faster, and Injury-free. New York, NY: Experiment, 2014. Print.

"Can We Optimise the Exercise Training Prescription to Maximise Improvements in Mitochondria Function and Content?" Biochimica Et Biophysica Acta. U.S. National Library of Medicine, n.d. Web. 04 Dec. 2016.

Comment