Nos essentiels pour courir l'été!

Après avoir rédigé un poème, élaboré un code de conduite, concoté un menu spécial et divulgué nos meilleurs trucs pour le mental, on n’a plus rien à cacher, vous savez bien qu’on est fans finies de COURSE À PIED. L’un des avantages de ce fabuleux sport est qu’aucun matériel sophistiqué n’est nécessaire pour s’y adonner, sinon une bonne paire de running CHOUX, comme on aime les appeler (s/o à Skechers Performance, nos adorés). Cela dit, dans les mois les plus chauds de l’été, les quelques items suivants peuvent soit augmenter grandement votre confort, soit carrément vous sauver la vie lors des longues sorties au soleil tapant.

NB : On vous indique quels produits on s’est procurés avec notre propre cachet et quels autres on a reçus gracieusement ! Conflit d’intérêt? Nop.

 

 

1) Le nécessaire pour s’hydrater

Alors que les coureurs sont doués pour suivre un plan d’entraînement à la lettre - beau temps, mauvais temps - ils sont très nombreux à négliger nutrition et hydratation pendant l’effort. Pourtant, courir assoiffé ne procure rien de positif. Notre perception de l’effort augmente et notre performance diminue… pas ben l’fun.

Donc, lorsqu’il fait chaud, ça vaut largement la peine de jouer au chameau et de trainer nos boissons sur nous. Plusieurs coureurs utilisent des ceintures avec de petites bouteilles ; c’est une option. Perso, on préfère les vestes de course (sac à dos) qui peuvent contenir plus de volume et accueillir nos effets personnels, comme des vêtements de rechange.

Notre coup de cœur? La Fore runner Vest de Patagonia - payée par nous!

 
Crédit : Patagonia

Crédit : Patagonia

 

 

 

Par ailleurs, pour les sorties de plus de 60 minutes à grande chaleur, il est recommandé de s’hydrater avec des boissons pour sportifs (style Gatorade). Celles-ci permettent une meilleure rétention des fluides, remplacent les sels minéraux perdus dans la sueur et fournissent de l’énergie sous forme de glucides.

Notre coup de cœur? La Boisson désaltérante Gatorade Performer Citron-lime en poudre (la jaune!) – payée par nous!

 
Crédit : Gatorade

Crédit : Gatorade

 

Puis, après un entraînement difficile, on se gâte avec une boisson de récupération bon marché qui aide à se réhydrater, à refaire nos réserves d’énergie et à réparer les microdéchirures dans nos muscles grâce à la combinaison de sucres simples et d’acides aminés.

Notre coup de cœur? La boisson de soya au chocolat biologique de Natur-a – payée par nous!

 

 
 
 

 2) Une protection anti-UV

Nous ne sommes ni dermatologue ni ophtalmologiste, mais on a pour notre dire que les rayons UV peuvent faire de petits ravages à la peau et la rétine. On se protège donc avec un bon écran solaire, des lunettes fumées et une casquette!

Notre coup de cœur? Les casquettes Ciele Athletics, une compagnie montréalaise! – payées par nous!

 
Crédit : Ciele Athletics

Crédit : Ciele Athletics

 
 

 

3) Un baume miracle

 Oké oké oké ladies, passons aux choses sérieuses. Le Body Glide c’est un produit miraculeux qu’on (c.-à-d. Sophie, car Chloé connaissait ça dès la naissance) a découvert récemment. C’est comme un petit déo qu’on applique aux zones propices aux irritations : le p’tit gras d’intérieur de cuisse, sous l’élastique du soutien gorge ou encore l’intérieur des avant-bras qui frotte sur notre camisole. Ce n’est pas huileux et ça ne tache pas les vêtements. En fait, on a l’impression que ça ne fait rien, mais DÉTROMPEZ-VOUS. La magie opère. Vous vous en rendrez compte en finissant une longue course à haut degré humidex sans rash aux endroits sus-mentionnés. 

Notre coup de cœur? Le body glide for her (le rose!) – payé par nous!

 
Crédit : Body Glide

Crédit : Body Glide

 
 

4) Un bidule pour calculer vos distances

Bidule. Quel mot attachant.

Plusieurs courses organisées au Québec ont lieu durant l’été ou à l’automne. Vous êtes probablement nombreux à être en plein entraînement pour le marathon de Montréal ! Pour notre part, on trouve très motivant de pouvoir calculer nos distances exactes pour les comparer à notre plan de course. Ainsi, une montre GPS est un objet plutôt plaisant à posséder. On peut partir à la conquête des routes et des sentiers sans traîner notre cellulaire et on a un accès en « live » à nos données : distance, rythme cardiaque, rythme, durée, etc. (Bon à savoir : plein d’applications sont aussi disponibles gratuitement pour calculer les distances et le rythme, telles que MapMyRun, Runkeeper ou Strava.) 

Nos coups de cœur? Les montres M430 et M200 de Polar – gracieuseté de la compagnie!

Crédit : Julien Grimard

Crédit : Julien Grimard

 

 

5) Un système de son portatif

Fut une époque où l’on courrait avec un étui à cellulaire « strappé » autour du bras pour écouter de la musique en courant. Cette méthode a pris le bord lorsqu’on a fait acquisition d’un mini ipod shuffle qui se pince à nos shorts. Beaucoup plus léger et discret, on ne saurait plus s’en passer. À noter que cet objet fonctionne très bien l’hiver aussi, mais on voulait vous partager la bonne nouvelle, tant qu’à y être!

Notre coup de cœur? Le Ipod Shuffle de Apple – payé par nous!

 
 
 

Bref, aucun de ces objets n'est absolument nécessaire pour être un coureur digne de ce nom. On est simplement d’avis qu’ils peuvent rendre nos courses estivales plus joyeuses et confortables! À vous de voir ce qui vous convient. Cheers!


Crédit de la photo en couverture : Julien Grimard

Comment