Jasette de Noël (vidéo)

Par Chloé Rochette, entraîneure et Sophie Geoffrion, nutritionniste


Il serait bien ambitieux de penser que le temps des Fêtes n'affectera en rien nos bonnes habitudes de nutrition et de sport. En effet, par rapport à la routine de tous les jours, le contexte change totalement en période festive : repas copieux à tous les jours, accès difficile au gym, bulles de Champagne de la veille qui pétillent encore dans votre cerveau... Cela dit, en suivant les deux conseils simples & efficaces ci-bas, tu ne décrocheras pas totalement de ta bonne lancée. 

 
 
 

Entraînement

Ne pense pas que tes muscles vont fondre et ton système cardiovasculaire se momifier en l'espace de seulement quelques jours. Ça prend plus de temps que ça de voir disparaître tes capacités physiques durement construites (environ deux semaines, mais ça dépend de plusieurs facteurs).

Hors, ce qui met moins de temps à s'éclipser, toutefois, c'est la motivation à bouger à tous les jours. En effet, moins on bouge, moins on a envie de bouger et plus on prend goût à se caler dans le confort du canapé. Le truc de Coach Chloé? Ne passe pas plus de 3 jours inactifs et intègre plusieurs activités ultra plaisantes à ton horaire des fêtes : longues marches en famille, muscu de salon, yoga pré-dodo, quelques longueurs à la piscine, etc. 

 

Nutrition

Une ruée d'articles de nutrition se précipite sur le web en période festive. Ce ne sont donc pas les trucs & astuces qui manquent! Or, si nous n'en avions qu'un seul conseil à donner, simple et gentil, ce serait celui-ci. Au repas, pose-toi consciemment ces deux questions afin de modérer tes élans gourmands et finir la soirée en te sentant légère et pleine d'énergie (vs avec un bedon sur le point d'éclater) : 

1. Ai-je encore faim pour cette portion de *insérer un aliment délicieux* ? 

2. Si oui, quelle est la quantité minimale dont j'ai besoin pour me sentir satisfaite? 

 

Sur ce, nous te souhaitons des Fêtes super HAPPY avec tes humains favoris !


Crédit photo : Sapin

Comment