Le juicing, un sujet juteux!

 

La mode est présentement au juicing. Les stars le font. Il y a une avalanche de billets de blogue sur le sujet. Peut-être que vous ou une amie les avez essayés. Il y a de plus en plus de bar à jus qui ouvrent à Montréal. Certains offrent aussi des cures de détox, avec un ensemble de jus pré-choisis pour vous. Pourquoi on le fait? On veut une bombe de vitamines et minéraux, parfois pour la perte de poids, ou on croit que notre corps a besoin d’un ménage du printemps. Ces jus possèdent-ils les superpouvoirs qu’on leur prêtre?


 À savoir : Différence entre les jus et les smoothies.

 Jus : Ils sont produits à partir d’un extracteur à jus ou d’une centrifugeuse. La chair est rejetée et l’on garde seulement le jus des végétaux. Ces jus sont bel et bien gorgés de vitamines et minéraux, mais ne contiennent pas de fibre et sont donc peu rassasiants, c’est à dire qu’ils n’aident pas à assouvir notre faim efficacement et le petit creux revient plus rapidement nous "achaler". Par ailleurs, les fibres servent à ralentir la digestion. Les nutriments (dont le sucre) sont donc absorbés plus lentement ; notre taux de sucre sanguin ne subira pas de ces variations brusques qui mènent par la suite à un état de léthargie sans précédant (pensez à ce qui arrive deux heures après un party de cupcakes). Puis, à eux seuls, les jus ne suffisent pas non plus à combler nos besoins quotidiens (ex : en protéines). 


Smoothies : Ils sont faits à partir d’ingrédients entiers et sont donc plus rassasiants. En plus, ils offrent la possibilité d’ajouter des ingrédients pour augmenter le contenu en nutriments comme des protéines et des bons gras (ex : yogourt grec, boisson de soya, graines de chia etc.).

 

La Vérité 

Pour ceux qui disent : « oui, mais moi lààà, je me sens vraiment bien quand je bois seulement des jus! ». Sachez que souvent, à la base, ce sont les EXCÈS de gras et de sucre ou simplement de trop gros repas qui nous font nous sentir mal et non le fait de manger normalement. 

Oui, boire seulement des jus verts peut entraîner une perte de poids. Comment? Quand on coupe drastiquement dans la quantité de calories que l’on ingère quotidiennement, notre corps a comme réflexe d’aller chercher son énergie dans le glycogène (réserve de glucides) qui se trouve dans les muscles et le foie. Cette réserve est toutefois rapidement épuisée. À titre d’exemple, 60 minute de vélo à intensité moyenne utilisera de 50 à 70 % de nos réserves en glycogène. Par la suite, le corps ira chercher son énergie directement dans… les protéines qui constituent nos muscles. On pourrait donc dire que vous vous digérez vous-même (Aouch!). Par ailleurs, pour chaque gramme de protéine ou de glycogène que le corps dégrade, il y aura également une perte d’eau. C’est pour cette raison qu'il est possible de perdre "10 lbs en 3 jours" en faisant une cure. En fait, ce qui est réellement perdu est beaucoup d’eau, de la masse maigre (nos muscles) et un tout petit peu de gras. Il y a donc 2 mauvaises nouvelles ici :

 

1)  Les muscles perdus ne reviendront pas avec l’alimentation, mais bien avec l’entraînement. De plus, il est beaucoup plus facile de perdre de la masse musculaire que d'en gagner. Nous, chez HappyFitness, on travaille fort fort pour nos muscles, donc on y tient.

 

2)  Le corps cherchera à compenser la grande famine que vous lui imposez. Étant donné que les calories ont été drastiquement diminuées, votre corps abaissera la vitesse du métabolisme de base (mécanisme ancestral pour survivre aux famines). Ainsi, vous brûlerez beaucoup moins de calories au repos qu’avant la cure. Et lorsque vous reviendrez à vos habitudes alimentaires - car une cure ne peut durer qu'un moment, ce n'est pas un mode de vie soutenable à long terme - votre métabolisme demeurera plus bas qu’il était pré-cure et vous stockerez plus facilement ce que vous mangez sous forme de gras. Vous risquez fort de reprendre tout le poids perdu et peut-être même plus. Évitez ce piège!

 

Est-ce que le corps a besoin d’être désintoxiqué? Non, c’est un travail qui est déjà accompli par nos reins, nos poumons et notre foie. À titre d’exemple : vous avez eu une soirée un peu trop arrosée entre amis. Oui, sur le coup votre foie ne vous aimera pas, mais il sera régénéré au bout de 24 h (à condition que les abus éthyliques ne soient pas quotidiens).  Il faut faire confiance à notre corps! Notre truc maison pour être au top de sa forme? Bouger, être bien hydraté et avoir une alimentation saine et variée, tout simplement. Chère détox, désolée de péter ta bulle!

 

Le gaspillage : Au-delà des simples arguments nutritionnels, nous trouvons dommage que tous ces beaux fruits et légumes soient réduits en pulpe, qui elle sera jetée pour ensuite ne garder que le jus. Une bonne partie de l’aliment (super nourrissante!) se trouve à être gaspillée. Souvent les compagnies qui vendent les extracteurs et centrifugeuses recommandent de récupérer la pulpe pour l’intégrer à des potages, des muffins. Mais qui le fait vraiment? Peut-être allez-vous la mettre au congélateur, mais les chances qu’elles se rendent dans vos muffins sont minces, qu’on se le dise.

 

Coût : le coût est souvent exorbitant. À Montréal, une cure de jus ou de smoothie pour un seul jour coûte entre 45 $ et 80 $ et il est souvent suggéré de le faire pour 3 jours. Les coûts s’additionnent donc rapidement. Naturellement une grande quantité d’aliments (généralement bio) entrent dans la composition du jus. Pourquoi ne pas s’offrir une rencontre avec une nutritionniste ou un entraîneur à la place? Justement, on offre un super combo avec un plan d’entraînement et une consultation en nutrition, une aubaine à 125 $ qui vous donnera un meilleur rendement à long terme!

 

Le mot de la fin

 

Ces jus sont de belles sources de vitamines et minéraux et ils peuvent constituer un ajout occasionnel à une alimentation saine et variée. Ultimement, nous croyons toujours aux aliments entiers, les moins transformés possible. Si vous avez déjà utilisé une centrifugeuse et fait un jus de pommes, vous avez du y mettre de 3 à 6 pommes pour faire un verre de jus décent. Si vous aviez mangé cette quantité de pommes mais en version entière, vous auriez été beaucoup plus rassasié et pour beaucoup plus longtemps. Peut-être même que vous n’auriez plus voulu manger de pomme pendant un petit moment (une fille se tanne).

 

Ces jus peuvent ainsi contenir une haute quantité de sucre, même si c’est du sucre naturel, tout doit être consommé en modération. Dans l’exemple du jus de pommes, il y aura entre 45 et 90 g de sucre (ou bien entre 9 et 18 cubes de sucre), ce qui représente entre 180 et 360 calories provenant uniquement du sucre. De plus comme nous avons dit plus haut, si ce jus est consommé seul et qu’il ne contient aucune fibre, tout ce sucre va rapidement faire monter le taux de sucre dans le sang et la chute sera par la suite brutale. Bref, si vous êtes fan de juicing, choisissez des jus qui contiennent majoritairement des légumes afin de limiter l’apport en sucre.

 

Étant donné que les jus et autres boissons ne sont pas rassasiants, ils n’apporteront de satiété (le sentiment d’avoir suffisamment mangé après avoir ingéré une certaine quantité de calories). Ceci aura pour conséquence que même si nous avons bu, par exemple 400 calories, nous chercherons tout de même à les combler sans le savoir avec des aliments entiers. Pourquoi boire les calories quand on peut avoir le plaisir de les manger?

 

 

Références

Châtelaine : Le juicing : une semaine à boire, 18/07/2013.

Dose

Extenso : Se rafraîchir, pour le meilleur et pour le pire, 03/07/2013.

Glow Cleanse 

J. Jensen, P. I. Rustad, A. J. Kolnes, Y. Lai. The Role of Skeletal Muscle Glycogen Breakdown for Regulation of Insulin Sensitivity by Exercise. Front Physiol. 2011; 2: 112, 1-11. 

La Presse : Mangez liquide : le phénomène, 14/08/2014.

Le Huffington Post Québec : Cures de détox à base de jus: est-ce que ça marche? Dix vérités à savoir, 22/03/2012.

Nutri Mania

 

 

 

Comment