Par Chloé Rochette et Sophie Geoffrion

 

Trop de gens ignorent le bassin d’énergie énorme qui se cache au fond d’eux-mêmes. De l’énergie qui, si on lui en donne la chance, se libère et se multiplie à notre service ! En adoptant des habitudes de vie saines sur les plans de l’alimentation, du sommeil et de l’activité physique, certains seraient agréablement surpris de constater le niveau d’énergie que peut déployer la machine qu’est le corps humain, lorsque bien entretenue. Voici pourquoi une journée HappyFitness vous aidera à atteindre votre niveau de bien-être optimal, pour être toujours au TOP !

Journée HF_cue card.jpg
 

L’alimentation

Manger : action vitale et complexe qui oscille entre son potentiel curateur et son potentiel empoisonneur selon notre environnement, notre culture, notre humeur du jour, notre génétique, nos convictions et encore bien d’autres facteurs.

Prenons une femme qui mange trois repas et deux collations par jour et qui vivra heureuse (on l’espère) et en santé (une hypothèse) jusqu’à 83 ans. Si nous estimons qu’elle consomme au total 1,5 kg d’aliments au quotidien, ce sera plus de 22 tonnes ( ! ) d’aliments qui traverseront son organisme au cours de sa vie et cela, sans compter les boissons bonnes et moins bonnes qu’elle ingurgitera. En comparant son corps à un filtre, on peut aisément s’imaginer la malbouffe comme une eau sale et polluée qui encrassera le filtre versus une alimentation saine et riche en nutriments qui, telle une eau pure et limpide, purifie et entretient le filtre.

En plaçant les végétaux au cœur de votre alimentation, en préférant les grains entiers aux farines raffinées, en incluant une source de protéine maigre à chaque repas, en couvrant vos besoins en minéraux essentiels comme le calcium et en optant pour des gras de meilleure qualité, toutes les chances sont vôtres pour satisfaire pleinement les besoins de votre organisme. Cuisinez vous-même des aliments de base non transformés. Vous pourrez alors vous sentir pleinement satisfait et en contrôle sur votre vie et votre santé.

 

Le sommeil

Dormir : activité souvent qualifiée de luxe et/ou perte de temps et étant perçue comme réservée pour les faibles.

Les faibles seront donc ceux affichant une humeur significativement plus clémente, une meilleure santé et longévité. Ils seront aussi ceux avec une mémoire supérieure et dont les performances cognitives et physiques sont nettement meilleures ( 1 ).  En effet, les études démontrent que le sommeil contribue au processus de consolidation de la mémoire qui aide à l’apprentissage et à la rétention d’information. Un manque de sommeil en revanche, peut causer une prise de poids faute d’un débalancement au niveau des hormones affectant l’appétit. Une privation de Zzz est également associée à un système immunitaire plus faible et une santé cardiovasculaire beaucoup plus fragile ( 1 ). Sans mentionner l’irritabilité (le sommeil n’y changera rien si vous êtes un malcommode de nature), l’impatience (non plus), l’incapacité à se concentrer et la diminution de performance athlétique que peut causer un manque de cette action que plusieurs qualifie de luxe. Bref… pas fous, ces faibles qui s’assurent de dormir 8h par nuit !

 

L’activité physique (les muscles stabilisateurs)

Inutile d’énumérer les bienfaits de l’activité physique, ils sont tous bien connus. Attardons-nous plutôt à une composante très importante de la santé physique : les muscles stabilisateurs.

Muscles Stabilisateurs (« Core » en anglais) : Terme fréquemment utilisé dans le domaine de la mise en forme et, trop souvent, faussement confiné à la catégorie « six pack ».

Avoir de bons muscles stabilisateurs signifie bien plus qu’avoir des abdominaux de fer. Tonifiez vos muscles stabilisateurs et vous travaillerez vos muscles de dos, bassin, abdomen et fessiers (un pas pire deal!), jouant tous un rôle essentiel dans chacun de vos mouvements quotidiens. Les muscles stabilisateurs stabilisent la colonne et le bassin (d’où leur nom) et font la grandeur du tronc. Renforcer ces muscles vous aidera à atteindre une posture adéquate, une plus grande facilité dans la pratique de vos activités quotidiennes et une réduction des maux de dos ( 2 ).

Cependant, travailler vos muscles stabilisateurs 3 à 4 fois par semaine ne compensera malheureusement pas pour les 40 heures par semaine passées évachés à votre bureau le dos voûté et les abdominaux relâchés tel un asticot ( 3 ). Personne n’envie le look asticot, c’est pourquoi il est important de devenir conscient de votre posture et ce, de façon constante.

Truc : Mettez-vous une alarme sur votre cellulaire à chaque heure qui vous rappelle que vous n’êtes pas un vulgaire asticot sans colonne ! (Rappel de vous tenir le dos bien droit, les omoplates vers l’arrière, le cou rentré et le bassin aligné (basculé vers l’avant). Plus vous renforcerez vos muscles et plus il sera facile et automatique de maintenir une posture adéquate en tout temps. Adieu, mollesse !

Une bonne posture vous permettra de mieux respirer, de travailler vos muscles stabilisateurs de façon constante, de diminuer la pression sur vos articulations, de vous sentir plus confiant, d’améliorer votre apparence et d’avoir plus d’énergie ( 4 ).

 

Ça vaut le coup comme on dit!


Comment