Vaincre l'inactivité pendant les Fêtes : 3 trucs pour y arriver

 

Chaque année, trop d’entre nous appréhendent la période des fêtes déchirées entre l’amour pour les biscuits double-choco et l’envie de ressembler aux anges de Victoria Secret qui, drôle d’adon, se dandinaient dans notre télé pas plus tard que la semaine dernière. Le stress, l’obsession du poids, les modèles Victoria Secret… Ce n’est pas ça un Noël HappyFitness (la vie en général non plus, d’ailleurs). NON, un temps des fêtes à la HappyFitness, c’est le bien-être, la paix d’esprit, l’énergie, le bonheur et la SAN-TÉ. Précieuse santé qui, dans l’ombre de Festins et Inactivité (les stars de l’heure), est mise de côté et délaissée, la pauvre. Pourtant, être en santé, c’est la meilleure chose. C’est un cadeau trop souvent pris pour acquis dont il faut prendre soin de façon constante, même pendant les vacances de Noël.


« BEN LÀ ! » me direz-vous, comment traverser le temps des fêtes en prenant soin de sa santé mais en gardant le cœur léger et l’angoisse au fond du placard ? Bon aller, ce n’est vraiment pas sorcier.

D’abord, il faut garder en tête que le but d’entretenir de saines habitudes pour être en santé est avant tout d’améliorer votre vie et non de la contrôler. L’équilibre est donc de mise. Ensuite, lire le billet de Sophie L’incroyable qui vous propose plein de compromis plaisir-santé pour vos festins des fêtes. Finalement, s’assurer de mouvoir sa carcasse. L’activité physique est non seulement efficace pour maintenir une bonne santé durant le temps des fêtes (et toujours), mais aussi un excellent moyen de gérer son stress et d’augmenter son niveau d’énergie durant cette période plutôt mouvementée.

Maintenant, la nature humaine en période festive étant ce qu’elle est (douillette) et les sofas de nos jours étant plus confortables que jamais, cette dernière étape peut s’avérer un brin tricky.

Voici donc 3 trucs pour s’assurer de la mouvoir, cette carcasse :

1- PLANIFIER

Vous avez beau avoir les meilleures intentions du monde, si vous ne planifiez pas de séance de bougeotte à votre horaire, les chances de réellement vous y adonner sont assez réduites. C’est comme espérer prendre un café avec une copine, mais ne pas lui donner de rendez-vous ou de point de rencontre. Je vous souhaite bonne chance ! Si vous ne voulez pas réaliser 45 minutes avant votre énième party de Noël qu’il est trop tard pour une petite course dans la neige que vous aviez pourtant si hâte de faire, mettez-là à votre horaire !

    Voici un exemple détaillé : 1 pm : Course sous les flocons avec ma nouvelle liste de musique ! Facile !


 2-SIMPLIFIER

Revenons à l’exemple précédent. Si vous planifiez un rendez-vous avec votre copine dans une ville éloignée, dont le chemin pour s’y rendre est dans le sens du traffic, à l’heure de pointe, un jour de tempête de verglas et que vous ne possédez même pas de véhicule motorisé…j’en connais une qui va se faire poser un lapin. Bravo pour la planification, mais niveau simplicité, j’ai vu mieux ! C’est pareil pour l’entraînement, surtout pendant le temps des fêtes. Oubliez le gym à des kilomètres de chez vos parents ou l’entraînement en 3 étapes cardio-muscu-yoga d’une durée de 75 000 minutes. Trop compliqué, trop long, trop d’engagement requis. Dans le temps de le dire, un moment qui devrait être agréable se transforme en une aventure rocambolesque au taux de succès presque nul. Plus c’est simple, plus vous augmentez vos chances de le faire. Un entrainement que vous faites sera TOUJOURS supérieur en efficacité à n’importe quel autre entrainement que vous ne faites pas.

      Qu’est-ce qui est « simple » ?

·       Sortir courir ou marcher dehors avec votre sœur ou votre cousin ou votre chien ou avec vous-même tout simplement

·       Faire du yoga dans le salon avec votre père (points bonus pour les abdos si votre père est 100% non-flexible comme le mien et que vous passez 1h en chien crampé à tête baissé)

·       Circuit express HappyFitness dans le sous-sol (aucun matériel requis) :


            o   Réchauffement : 5 minutes de  jogging/sauts/jumping jacks sur place

o   Circuit : 2-3 X (10 push-ups / 20 courses genoux  hauts/15 squats/3 montés d’escaliers/ 10 triceps sur le         sofa/20 Mountain Climbers/ 14 lunges/ 10 superman)


3-JOUER

Vivez dangereusement et essayez de jouer au lieu de vous entraîner. Vous êtes en vacances, c’est le meilleur moment pour essayer de nouvelles activités sportives avec vos amis ou votre famille.

Faire du ski de fond pour la première fois, de la raquette dans 2 mètres de neige, aller glisser et remonter la pente en courant ou faire une méga bataille de boules de neige, c’est assez profitable point de vue dépense calorique et plaisir. 

D’abord, comme ce sera différent, en plus d’être cocasse et divertissant  (variable selon le degré de folie et/ou  de maladresse de vos comparses), vous serez sans doute plus enclines à le faire. Qui plus est, règle générale, si vous essayez de nouvelles activités, vous risquez de travailler assez fort. Mine de rien, en utilisant de nouveaux groupes musculaires et en bougeant de façon inusitée, votre corps dépense une quantité considérable d’énergie. Celui-ci s’adapte à n’importe quel type d’activité physique. Il devient plus efficace à compléter une tâche lui étant familière et consomme moins d’énergie. Pour de meilleur résultats, il peut donc être très efficace de choquer votre système en changeant votre routine d’entraînement régulièrement ou en essayant de nouvelles activités pendant le temps des fêtes !


Bref, vous l’aurez compris, l’idée c’est de bouger le plus possible. Planifiez, simplifiez, jouez et vous mettrez toutes les chances de votre côté pour des vacances actives. Vous avez maintenant tout le nécessaire pour passer un joyeux Noël à la HappyFitness. Pas parce qu’il le FAUT, mais parce que, tout comme le temps des fêtes, la santé c’est vraiment l’fun.

Comment